Allaitement et regard des autres.

Publié le par Liberte d'allaiter.



(Salma Hayek a choisi, elle !)

Récemment je lisais sur Leblogbébé que les anglaises - malgré moults campagnes d'informations sur l'allaitement maternel - préférait le biberon notamment "par peur du regard des gens" et considéraient l'allaitement comme "une expérience stressante" !

Mieux, sur infobébé, "25 % des Françaises de moins de 35 ans seraient choquées par l’allaitement en public".

On peut se poser la question, "vais-je allaiter  en public ?", "je suis pudique, ça me gêne" .
Je crois que ça n'a rien de choquant et que la personne qui pourrait se poser la question est celle qui allaite ! (pour ces dernières, un châle, un tissu, un vêtement d'allaitement ou une autre pièce font l'affaire !).


- en apparté, le châle, genre "je cache l'objet du délit", j'ai un peu de mal -


Est-on choqué de voir quelq'un fumer en public, souffler la fumée cancérigène sur les poussettes des passants ? Trouve-t-on ça indescent de voir quelqu'un se tuer à petit feu en public ? Non.

Par contre un bout de peau ( à la fonction très "dés-érotisée" pendant l'allaitement), fait frémir, qui plus est, les jeunes femmes !

On croit rêver, non ?

Là, je suis choquée moi ! La jeune française n'est peut-être pas si à l'aise que ça dans son corps et surtout dans sa féminité. Elle culpabiliserait de devoir associer fonctions maternelles, féminines, professionnelles et que sais-je ?

Qu'en pensez-vous, vous ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans PSYCHOLOGIE

Commenter cet article

cleanettte 09/08/2009

Quand on allaite, il me semble qu'on ne se pose même plus la question: bébé a faim, on sait qu'on a tout ce qu'il faut de disponible en 2 min, ça serait abérant d'endurer de le faire pleurer plus longtemps. Le meilleur argument reste le fait que très très souvent personne ne voit rien. Que ce soit en été ou en hiver je ne me suis quasiment jamais retrouvé avec la poitrine à découvert hors de chez moi. ça me semblerait à moi aussi un peu impudique. Je choisissais des vétements(tshirt maillots, pulls que je pouvais remonter. En fait le plus ennuyeux quand on allaite à l'extérieur c'est qu'il faut trouver un siege à peu près confortable, à moins d'avoir une écharpe et là tout est caché et en plus on peut continuer tranquillement à faire les magasins, les musées, les courses, les balades, les parcs d'attractions etc...

saem 12/08/2009

C'est hallucinant mais c'est comme ça. Le mono-kini ou un string qui dépasse d'un pantalon font parties des moeurs, nous sommes innondés d'image trash à la TV... Mais une femme qui allaite devrait se cacher...Il m'est arrivé d'allaiter au restaurant sous ma tunique. Les serveuses semblaient plus gênées que moi malgré la discrétion. Je pense qu'il faut au contraire allaiter en public pour faire évoluer les moeurs. J'ai une petite nièce de 4 ans qui "participe" parfois aux tétées de sa cousine. Je lui ai montré le lait qui coulait et ça l'a fasciné. Ainsi à ma façon, j'ai l'impression de faire évoluer les choses dans le bon sens.

Plouf_le_loup 14/08/2009

Un peu le même avis que toi.Mais quand je suis dans un lieu clos, et que je peux me mettre ailleurs ou un peu à l'écart, je demande si cela ne dérange personne avant de "déballer le matos". J'en suis à mon 3ème allaitement, et PERSONNE, jamais, ne m'a dit que ça le dérangeait... Alors, où est la vraie gêne le plus souvent ? Chez les autres réellement, ou dans le regard qu'on leur prête et/ou qu'on redoute ?Idem en supermarché par exemple, j'ai allaité en poussant le caddy, avec ma puce dedans, je crois qu'en fait, j'ai à peu près tout osé ! lol ! Et je n'ai jamais eu un regard de travers ni rien, en revanche j'ai plusieurs fois eu des femmes venues me "féliciter" d'oser... (surtout que je n'ai aucun vêtement d'allaitement, ni rien de superflu, juste mes seins)Bon, maintenant qu'elle est plus grande, je n'ai plus envie de le faire, on a d'autres rythmes, d'autres habitudes, et c'est deven très facile de la détourner du sein quand je n'ai pas envie de me dénuder en public (ce que par ailleurs, je ne fais tout de même que très difficilement, pas parce que ça montre un sein, mais parce que ça montre d'autres parties du corps non fonctionnelles à ce moment -un peu de ventre ou de poitrine, etc.- et que je suis maladivement pudique)Franchement, je préfère voir une femme en train d'allaiter en public qu'entendre un bébé hurler parce qu'il en a besoin et que ça n'est "pas le moment"...

Mélissa 06/02/2010


Avant d'avoir mon bébé je prenais les femmes qui allaitent en public pour des exhibitionistes. Cela fait maintenant plus de 6mois que j'allaite et si j'avais dû attendre à chaque fois d'être
seule.... je ne serais pas sortie souvent et j'aurais certainement vite arrêter l'allaitement car ça aurait été de l'esclavage. Le problème c'est que l'allaitement est sur demande du bébé... on ne
peut pas le laisser mourir de faim parce qu'on est au supermarché ou au resto....
Il faut évidemment faire attention quand on "débale" cela peut se faire discrètement à l'aide d'une petite couverture.... et personne ne voit rien, après les mauvaises langues auront toujours
quelque chose à dire....mais ce n'est qu'hypocrisie, ca ne choque personne quand une femme se met quasi à poil à la télé, ou en boite....donc ne privons pas nos bébés de ce cadeau de la nature
qu'est l'allaitement tout ca à cause du regards des autres!!! ils se sont vu eux???


laurence 09/02/2010


Je ne suis pas vraiment pudique mais au Québec, ce n'est pas mal vu. Au contraire, les jeunes filles qui me voient allaiter ma fille de 8 mois sont toutes souriantes. Si les gens me jugent, je m'en
fiche. Donner le sein c'est plus que de nourrir bébé, c'est de l'apaiser et de le réconforter. C'est si simple et si facile de pouvoir rassurer son bébé dans des endroits publics et bruyants, en
offrant le sein.